RPG dérivé de la série OTH
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur OTH Always & Forever.
Pleins d'avatars, tel que Lee Norris & Kate Voegele (Marvin McFadden & Mia Catalano), & de scénarios sont attendus.
N'hésitez pas à nous faire de la pub sur Bazzart & PRD
N'oubliez pas de Topsiter toutes les deux heures Smile

Partagez | 
 

 San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 3:40


L'avion était atterrit a San Francisco depuis quelques heures maintenant. Le vol avait été long, mais pas pénible. Avec Steven nous avions discuter de temps en temps, mais j'en avais aussi profité pour dormir un peu. J'avais couru comme une folle les derniers jours pour m'assurer que tout soit okai pour notre séjour hors de la Caroline du Nord. J'avais fais les bagages des enfants pour une semaine, alors que je reviendrais au bout de trois jours. Je m'étais rassurée auprès de Brooke par rapport au Karen's Café, et auprès de Quinn pour être certaine que les plans de gardiennage ne changeait pas. Je stressais à l'idée d'être loin de mes enfants, mais en même temps, j'étais terriblement excitée par notre escapade en Californie. J'avais hâte de découvrir San Francisco et ses monuments. Bien sûr, j'avais aussi hâte de monter sur scène pour présenter Desperate Gown, l'une de mes nouvelles compositions, mais je ne pouvais pas nier que le côté touristique m'attirait énormément. L'arrivée à l'Hôtel s'était bien déroulée. L'ami de Steven nous avait dégoté des chambres splendide, enfin pour ma part, et pour cette première journée, le repas du soir était fourni par le restaurant de l'Hôtel.

J'avais posé ma valise sur le lit avant de l'ouvrir. J'aurais pu la mettre dans un coin de la chambre, mais je devais toujours trouver une tenue appropriée pour le Dîner. Certes, ce n'était pas un Rendez-vous galant. En fait, ce n'était pas un Rendez-vous tout simplement, mais vu comment j'étais vêtue, il valait mieux être convenable. Je ne me voyais pas vraiment rester habillée d'un vieux jeans délavé, d'un haut à manche longue avec mon pardessus en fausse fourrure. Nous étions dans un Hôtel cinq étoiles, et j'avais emmener assez de tenue pour avoir largement le choix. Il fallait dire que je n'étais pas encore fixé sur ce que j'allais porté lors de ma prestation, alors j'avais préféré en emmener plus que pas assez. J'avais tout viré à l'envers, choisissant au final deux roses qui me faisait toujours hésiter. La première était noire, les bretelles tombant au niveau des épaules. Le bas de la robe arrivait un peu au dessus des cheveux, avec une fente montant jusqu'aux genoux. La seconde était d'un rose presque pêche. Un tissu mince, délicat et confortable, un peu courte au niveau du bas, mais je savais bien me tenir. Légèrement décolleté au niveau de la poitrine mais un veston en suède d'un mauve très foncé, presque noir même, l'accompagnait. J'avais toujours eu un coup de cœur pour cet ensemble, alors que je n'avais jamais vraiment eu la chance de le revêtir. C'était donc décidé, je serais ainsi vêtue ce soir.

Il était 19h30 quand je sortis enfin de ma chambre d'Hotel pour descendre au sous-sol, ou se trouvait le restaurant. J'avais mis une paire de talons haut pour accorder avec mon habillement, faisant attention a ne pas les faire claquer sur le sol. Arrivée sur place, je passai une main dans mes cheveux, ne me rendant même pas compte de la nervosité qui montait en moi. Je m'arrêtai devant les portes en vitres, jetant un rapide coup d'œil à l'intérieur afin de trouver Steven. En réalité, je ne savais pas s'il était déjà sur place, mais je l'espérais, ne voulant pas être la première arrivée.


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   


Dernière édition par Haley James le Sam 9 Jan - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 4:30

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
S
an Francisco, ça faisait quelques jours que le voyage était programmé et il était désormais tant de vraiment s’y rendre, c’était fini d’en parler, maintenant on allait y mettre les pieds. Le reste de la semaine avait été plutôt mouvementé, j’avais passé pas mal d’heure en compagnie d’Haley au studio pour réussir le challenge de terminer la chanson Desperate Gown avant que l’on ne monte dans l’avion, autant dire que le soir, après avoir mangé et que les enfants soient au lit, on ne tardait pas à rejoindre chacun notre chambre pour se reposer en sachant très bien que la journée suivante serait tout autant épuisante, encore un peu plus pour la jeune femme qui avait dû tout préparer pour que ses enfants est des affaires lorsqu’ils seraient chez sa sœur, sans compter les jouets de ces derniers. Mais voilà, malgré le timing serré, on avait réussi, autant elle que moi, il était l’heure de la détente, le vol durait plusieurs heures donc autant en profiter pour discuter un petit peu, ce que l’on avait rapidement fait au début du vol, la conversation avait été principalement centré sur ce que l’on allait faire lorsque l’on aurait du temps de libre à San Francisco, parce que trois jours de voyage pour une chanson à chanter, autant dire que du temps pour nous on allait en avoir. Le programme n’avait pas été totalement planifié, mais on allait avoir le temps d’en reparler, Haley était fatiguée et avait besoin de se reposer un peu, d’ailleurs elle n’avait pas mis longtemps avant de s’endormir, bien que je pouvais parler puisque je l’avais suivi une bonne demi-heure plus tard en fermant les yeux à mon tour.

O
n avait fini par voir le bout du vol, arrivé à San Francisco, on avait pas trainé pour rejoindre l’hôtel dans lequel Bennett nous avait réservé deux chambres à ma demande, il ne s’était d’ailleurs pas foutu de notre gueule, bon je le connaissais, je savais qu’il ne faisait pas les choses à moitié, mais de là à nous retrouver dans un hôtel 5 étoiles, je ne pouvais que le féliciter de son choix. Pour conclure le tout, le repas nous était offert ce soir au restaurant qui se trouvait au sous-sol, il n’y avait pas mieux pour commencer correctement ce petit séjour, qui promettait d’être tout simplement magnifique, je n’avais pas de doute qu’on repartirait d’ici des étoiles pleins les yeux. J’avais laissé Haley rejoindre sa chambre pour retrouver la mienne, après plusieurs heures d’avion, je me décidais de prendre une douche pour être sûr d’être réveillé tout le temps du repas, une bonne douche bien chaude, qui me faisait le plus grand bien, même si je n’avais pas vraiment le temps d’en profiter au maximum puisque l’heure du diner arrivait à grand pas et il fallait encore que je m’habille. Une serviette autour de la taille, je retrouvais ma valise, que je connaissais si bien depuis quelques temps, j’étais bien content de me dire qu’en partant de chez moi j’avais pensé à mettre des costumes à l’intérieur, je n’en avais pas beaucoup, deux, ce qui était en temps normal largement suffisant. Après quelques minutes, je me retrouvais avec le pantalon de costume noir, la chemise blanche rentré à l’intérieur prenant soin de ne pas la boutonner en plein, en l’espace de moins de cinq minutes j’avais réglé le problème de ma coiffure avant de mettre mes chaussures assortit aux vêtements que je portais. Mon portable dans une poche, les clés de la chambre dans l’autre, j’attrapais la veste qui apportait la toute dernière finition à ma tenue, j’étais maintenant fin prêt à descendre.

L
e sous-sol avait été rapide à rejoindre, passant la porte en vitre, assez rapidement un serveur arrivait à ma rencontre, me demandant le nom de la réservation du repas, j’avais une chance sur deux pour donner le bon, puisque je n’avais aucune idée de celui qu’il avait retenu à l’accueil, en toute logique ça aurait dû être le mien, c’était pourquoi je n’avais pas la moindre hésitation en annonçant. « Wells. » Un choix plutôt bon puisque le serveur m’annonçait de le suivre, enfin si je pouvais appeler ça le suivre parce qu’on avait fait que très peu de pas avant de rejoindre la table qui nous était réservé, j’avais pris place, sur la chaise, face à la porte en vitre pour voir Haley arriver. Le serveur à nouveau à côté de moi pour me demander si je désirais boire quelque chose en attendant, je déclinais son offre, il valait mieux que j’attende l’arrivée de la personne qui m’accompagnait ce soir pour me retrouver avec un verre en face de moi. Je prenais mon téléphone en main, non pas pour le regarder, ni même appeler ou envoyer un message à quelqu’un, mais tout simplement pour couper la sonnerie, je voulais savourer cette soirée et ne pas être déranger, si on voulait m’appeler et bien on attendrait le lendemain matin. Au moment où je relevais mon regard après avoir remis l’appareil dans la poche de mon costume, je restais bloqué quelques secondes en voyant Haley passer l’entrée du restaurant, je ne pouvais pas nier que j’avais remarqué que c’était une très jolie femme, mais avec la tenue qu’elle portait sur elle se soir, elle l’était encore plus. Je fermais les yeux une fraction de seconde, secouant la tête de gauche à droite pour reprendre mes esprits, avant de me lever de la chaise et m’approcher d’elle un sourire affiché sur mon visage. « Wouah Haley tu es… Magnifique. » Il n’y avait rien de plus à ajouter, tout était dit, puis de toute façon, me connaissant si j’aurais continué, j’aurais gaffé une fois de plus, donc il valait mieux que j’écoute ma petite voix intérieur et que je ne dise pas un seul mot de plus, hors mit peut-être. « Viens, notre table est juste ici. » A la parole je joignais le geste puise que je marchais en direction de celle-ci, ce qui était bien dans un hôtel 5 étoiles c’était que les serveurs étaient présents, rien ne leurs échappaient, pas même le fait qu’ils venaient tirer la chaise aux femmes pour qu’elle s’assoit, j’en restais assez surpris, avant de reprendre place sur ma chaise. « J’ai préféré t’attendre pour commander à boire, je ne savais pas ce que tu voudrais. »
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 5:07


Dans mon bagage, j'avais trainé un petit sac de soirée noir, dont je me serais jamais douté à quel point il pourrait m'être utile ce soir. J'avais mis la carte de la chambre, celle qui servait de clef pour pouvoir y rentrer a la fin de la soirée, mon portable déjà éteint (bon je savais qu'avec les enfants, une urgence pouvait toujours arriver, mais ils étaient entre de bonnes mains) ainsi que mon portefeuille. Face aux portes vitrées, je tenais mon petit sac a deux mains, coller contre mon ventre. Mon regard cherchait l'homme avec qui je devais passer les trois prochains jours, et je ne mis pas bien longtemps à le trouver, puisque Steven se trouvait à une table face à l'entrée. J'avais poussé délicatement l'une des portes, me frayant un passage, avant que le beau brun ne vienne me rejoindre. Quand il me sourit, je sentis tout mon corps trembler, sans trop savoir pourquoi et je n'y pensai pas plus longuement, alors que Steven complimentait ma tenue. Je lui rendis un sourire sincère et pendant quelques secondes, j'eus presque l'impression que, ce qui devait être un Diner en toute simplicité, ressemblait d'avantage à un rancard. Politesse oblige, je m'étais rapprochée de l'homme, déposant un rapide baiser sur l'une de ses joues. Heureusement, mon maquillage était léger et mon gloss ne laissa aucune trace sur sa joue. "Merci Steven. C'est pas mal classe ce que tu porte." dis-je en ne décrochant pas mon sourire. Pour être tout à fait honnête, le costume lui allait à ravir. Si je m'étais déjà surprise à le trouver attirant, ce soir on pouvait dire qu'il avait un sacré charme. En gentleman, il m'avait guidé jusqu'à notre table où l'un des serveurs me tira ma chaise. Décidément, l'ami de Steven devait s'être vraiment démener pour nous trouver cet Hôtel. Avec le service et les chambres, je ne voulais même pas imaginer les frais pour le week-end entier. Installée, je déposai mon sac à main sur mes cuisses afin de ne pas encombrer la table bien dressée. "C'est gentil de ta part, mais je ne suis pas difficile tu sais." Enfin, je n'aimais pas particulièrement le goût de la bière, mais dans un restaurant aussi classe, je doutais que l'on y serve de vulgaires bières de bar. Après, je devais dire que j'appréciais le geste, d'avoir attendu mon arrivée. Le même serveur qui m'avait préalablement tiré ma chaise revint rapidement vers nous et je me lançai la première. "Un martini, s'il vous plait." Je le gratifiai de mon plus beau sourire. J'aurais pu tout de suite commander du vin ou du champagne mais la soirée était encore jeune et je voulais commencer en douceur. Quoi qu'en y repensant bien, ma dernière soirée au martini ne s'était pas vraiment terminée comme je l'avais espéré. Quelques verres en trop, la perte de contrôle de mon corps, ouais... heureusement que j'avais réussi a prendre un Taxi pour rentrer à la maison. Ce soir, je serais sage, c'était une promesse que je me faisais. Les commandes des breuvages prises et le serveur repartit, mon attention se reporta vers Steven. "Je crois que je n'ai jamais séjourner dans un si bel Hôtel." Je levai les yeux vers le plafond, constatant que partout dans la salle de repas, se trouvait un lustre au dessus de chacune des tables. C'était magnifique, quoi qu'un peu dangereux s'il venait à y avoir un tremblement de terre. Allez Haley, ce n'est pas le temps de penser aux possible catastrophes!! Quittant le plafond des yeux, je les posai plutôt sur mon accompagnateur. "Tu me feras penser de remercier ton ami?! " Après tout, c'était grâce à lui tout ça. Enfin, à moitié, car l'invitation à la base venait de Steven. Il aurait pu choisir n'importe quel artiste, et son choix s'était arrêté sur moi. "Tu n'as pas trouvé le vol trop long?" lui demandai-je, curieuse. Après tout, si je m'étais assoupie rapidement dans l'avion, le reste je n'étais pas au courant.


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 14:54

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
O
n ne faisait que commencer ce week-end à San Francisco et il commençait de belle façon, cette soirée avait été prévue dans le planning lorsque l’on avait appris que le repas de ce soir nous était offert, bien que connaissant mon ami, j’avais de quoi me demander si ce repas offert n’était pas une de ses idées, il en aurait été grandement capable. Ce n’était pas le moment de me concentrer sur ce sujet, puis mon attention était dirigée vers Haley, qui venait tout juste de prendre place sur la chaise que le serveur venait de lui tirer, le sourire qui s’était présenté sur mon visage en la voyant devant la porte vitrée ne m’avait pas quitté. En même temps même si on ne se connaissait que depuis peu de temps, on avait appris à se découvrir, c’était loin notre première rencontre désastreuse, la preuve en était on avait même passé la première soirée chez elle à se parler de certains moments que l’on a vécu qui n’était pas joyeux, je pense que l’on pouvait dire que contrairement à ce que j’aurais pu penser en découvrant que l’artiste avec qui j’allais travailler était la femme que j’avais abordé au Karen’s Café, tous les deux on s’entendait très bien et je n’avais pas le moindre doute qu’une amitié pouvait réellement se construire entre nous. Enfin si on enlève le côté chic de cette soirée, qui me donnait cette sensation de me retrouver dans un rendez-vous galant, un diner romantique, même avec Maxine mon premier amour, je n’avais vécu ce genre de moment, bon j’étais bien plus jeune et sans travail aussi. Mais il n’en était rien de tout cela, même si c’était l’impression que ça donnait, le serveur ne tardait pas à revenir dans notre direction, afin de prendre la commande des boissons, je laissais la jeune femme annoncer son choix avant de détourner mon regard d’elle et m’adresser à celui qui allait être notre serveur le temps du repas. « Je vais prendre un scotch, merci. »

U
ne fois le serveur repartit, je tournais mon visage vers elle, déposant mon regard sur elle, alors qu’elle enchainait en parlant de l’hôtel dans lequel on allait séjourner pendant trois jours, en même temps il faut dire que Bennett ne s’était pas moqué de nous lorsqu’il m’avait annoncé s’occuper de la réservation de nos chambres, j’avais beau le connaitre, il continuerait toujours par me surprendre. Mon sourire ne me quittait pas, surtout après ce que venait de dire Haley, je voulais bien la croire, je connaissais très peu de personne qui pouvait me dire avoir déjà dormis un week-end dans un hôtel 5 étoiles, en réalité, à part certains artistes avec qui j’avais pu travailler, il n’y en avait vraiment aucun, enfin si, d’ici trois jours, je pourrais nous compter sur la liste. « Ne t’inquiètes pas, tu pourras le faire demain, quand on ira à The Fillmore. » Je n’avais pas le moindre doute sur le fait qu’on allait finir par le croiser, en même temps il était l’organisateur de cette évènement, je le vois mal passer à côté de certains artistes sans leurs adresser la parole, puis le connaissant ce n’était pas du tout son genre, bien au contraire de moi, lui il aimait se contact avec les gens, il était à l’aise au milieu de la foule et la parole qu’il fallait pour ne pas passer pour un con, comme j’étais capable de le faire. Aux paroles d’Haley, mon sourire s’étirait un peu plus, souriant à pleines dents, revenant au vol que l’on avait fait un peu plus tôt dans la journée, il était vrai que si on avait discuté au tout début, ça n’avait pas duré longtemps avant qu’Haley ne se repose, enfin s’endorme. « Non, à force de voyager je commence à avoir l’habitude, puis je me suis endormis aussi. Je crois que les derniers jours que l’on a passé ont été plus intense que je ne le pensais. » Pour être intense, ils l’avaient été, mais la fatigue je ne l’avais ressenti que dans l’avion, une fois que j’étais assis et que je me posais réellement. Le serveur revenait dans notre direction, déposant sur la table le martini commandé par Haley, ainsi que mon verre de scotch, après l’avoir remercié, je prenais celui-ci en main pour le relever afin de commencer cette soirée, se repas, en trinquant tous les deux. « Je pense que l’on peut trinquer à ce week-end qui marque le début de ton album avec les fans. »
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 18:13

[

La fin de semaine débutait bien. C'est vrai, qu'est-ce que l'on pouvait demander de mieux qu'un repas dans un luxueux Hotel et ne rien débourser de notre poche? Surtout après un si long voyage. Le vol depuis la Caroline du Nord jusqu'à San Francisco avait durée de longues heures et même si j'avais réussi a dormir, je ne pouvais pas nier que j'étais déjà épuisée des derniers jours. Heureusement, pas d'enfants à l'horizon, j'aurais largement le temps de dormir le lendemain matin, si Steven et moi partions dans une longue discussion comme cela avait été le cas quelques jours plus tôt. Pour le moment, alors que nous étions assis à table, après avoir commander nos consommations, la discussion ne se faisait pas intense. J'avais brisé la glace en affirmant ne jamais avoir séjourner dans un grang Hôtel comme celui-ci. Tout était parfait, de la literie aux couleurs des murs. C'était sans compter la décoration dans les corridors. Et que dire du restaurant? Le design des chaises, l'organisation des tables, les lustres au plonfond, en passant par la droiture des employés qui prenaient leur boulot vraiment au sérieux. Je me sentais presque comme une personne importante. Un peu comme si c'était le président des États-Unis qui était reçu. Pourtant ce n'était que nous, deux jeunes adultes ordinaires, servis comme des rois. Pour toutes ces raisons, je tenais à faire mes remerciements à l'ami de Steven et j'étais ravie d'apprendre que j'aurais la chance de lui dire de vive voix, puisque nous allions surement le croisé le lendemain. "C'est encore mieux. Je dois dire que je n'ai pas l'habitude de passer par les autres, normalement." Je n'étais pas du genre à me défiler, encore moins quand c'était pour une raison positive.

Bien vite, j'avais détourné le sujet pour reparler du vol. Je devais admettre qu'au fond de moi, je me sentais un peu coupable de m'être endormie si peu de temps après le décollage et je crois, en quelque sorte, que je voulais me rassurée auprès de Steven, que le temps ne lui ait pas paru interminable. Prendre l'avion était devenue, pour le jeune homme, une habitude. J'haussai un sourcil. Je ne savais pas comment il faisait, mais moi je crois que je ne my ferais jamais. En fait, je préférais me déplacer en autocar lors des tournées, du coup je prenais rarement l'avion, mais je ne m'en plaignais pas, car ce n'était pas moyen de transport favoris. Les traits de mon visages se détendirent quand Steven me confirma s'être endormi à son tour, calmant ma culpabilité pour laisser naitre un sourire sur mes lèvres. "Intense? Ce mot n'est même pas assez fort." dis-je en riant. "Si tu savais comme je détestes être à la dernière minute." C'était le cas, j'aimais que tout soit préparé d'avance, mais cette fois, nous n'avions pas eu le temps de nous préparer. Cette opportunité était arrivée tellement vite que tout s'était fait rapidement. C'était un mal pour un bien, malgré le stresse et la nervosité occassionné, j'appréciais grandement l'invitation et c'était le moment parfait pour lever nos verres et trinquer, puisque le serveur venait de nous tendre nos boissons, en nous tendant ensuite chacun menu. Je le remerciai d'un signe de la tête, prenant délicatement mon verre en imitant le geste de Steven. "Au futur succès de l'album... Et à toi! Parce que tu auras fait tout une différence sur les compositions." Je portai ma consommation à ma bouche, prenant une petite gorgée avant de le reposer sur la table. "J'ai hâte d'être sur scène demain. Je me sens comme une enfant la veille de Noël." J'étouffai un petit rire en plaçant ma main contre ma bouche. Je me laissais rarement envahir par l'excitation, mais là je ne pouvais pas me contenir, je ne me pouvais plus juste à l'idée que demain, tout le monde découvrirait Desperate Gown. Quelques minutes s'étaient écoulées avant que le serveur ne revienne. Cette fois, c'était pour prendre les commandes pour le Dîner. Je devais admettre que le choix était vraiment difficile, tous les plats présentés semblaient exquis, mais je m'arrêtai finalement sur l'un de leur filet de poisson. J'avais décidé de ne pas prendre d'entrée, puisque je n'avais pas énormément faim.  


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Sam 2 Jan - 21:23

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
E
n un sens finalement heureusement qu’il y avait eu ce vol qui avait duré quelques heures, ça nous avait permis de nous reposer après cette fin de semaine bien mouvementé, bien que c’était pour la bonne cause. Mon sourire ne disparaissait pas, encore moins en entendant la réponse d’Haley, elle avait bien raison, le mot « intense » n’était pas assez fort pour décrire la pression que l’on avait eu pour terminer la chanson et préparer ce voyage à temps. « Je veux bien te croire, mais ce voyage de dernière minute, c’est pour la bonne cause… Puis sincèrement, si on ne serait pas venu, on n’aurait pas tout ça. » En terminant ma phrase, j’accompagnais ma main à la parole dans un geste bref pour montrer le restaurant dans lequel on était, incluant également les chambres d’hôtel qu’on avait pour trois jours, même moi en venant à San Francisco je ne pensais pas que mon ami, irait réserver ici pour nous. Le serveur à côté de nous pour nous apporter nos boissons et les menus, je prenais mon verre en main pour trinquer à ce début de week-end mais surtout, pour ce qui était le plus important à mes yeux d’ingénieur du son, à la chanson qu’elle allait interpréter demain. A la naissance officielle de Desperate Gown, dans moins de 24 heure on allait savoir ce qu’en pensait réellement le public, ceux qui allaient acheter le futur album d’Haley, puisque finalement les avis qui comptaient le plus c’était bien celui des gens qui allaient écouter les chansons. Ce que venait rajouter la jeune femme, ne pouvait que me faire plaisir, oui le rythme des chansons et les paroles étaient les siennes, sans ça il n’y aurait rien, mais rare était les artistes qui pensaient derrière au travail que je faisais, au petit plus que j’apportais pour rendre la chanson comme ils l’avaient imaginé. Je n’avais rien de plus à rajouter, mon sourire toujours présent, traduisait tout ce que je pensais, c’était largement suffisant, après avoir trinquer avec nos verres, nos gestes étaient exactement similaires, on buvait une gorgée de nos boissons alcoolisés avant de les déposer sur la table, en face de nous. Le menu en main, je n’avais pas le temps de baisser mon regard dessus qu’Haley avait repris la parole, me faisant part de son ressentit, de la façon dont elle se sentait à l’approche de faire découvrir sa chanson, de monter sur scène pour la chanter pour la toute première fois, une métaphore qui me faisait rigoler. « J’espère que ton cadeau demain te plairas autant que tu as hâte ce soir. »

Q
uelques minutes avaient été plonger dans un silence entre nous, notre attention sur les menus que l’on regardait attentivement, mon sourire s’était effacé le temps de la lecture, en même temps j’aurais eu l’air con de sourire en regardant une feuille. Notre serveur était revenu à notre niveau, prêt à prendre la commande, je restais surpris de voir à quel point, il prenait soin de nous, comme il prenait soins de tous les clients dont il s’occupait, c’était vraiment une personne qui aimait son métier, ou s’il ne l’aimait pas et bien il le cachait vraiment bien. Les choix d’Haley c’était arrêté sur un filet de poisson, elle partait donc comme moi sur un plat chaud directement, laissant l’entrée de côté, sûrement l’effet du vol qui était le même sur elle que sur moi. « Je vais prendre un bœuf en filet façon Rossini et… Avec rajoutez une bouteille de Saint Estèphe, Château Montrose. Merci. » Menu refermait, je laissais le serveur récupérer celui d’Haley avant de prendre le mien et le voir s’éloigner de notre table, je prenais mon verre en main afin de boire une nouvelle gorgée, j’ignorais complètement quel whisky exactement j’avais entre les mains, mais le gout que j’avais en bouche était un véritable délice, ils ne laissaient absolument rien au hasard. « Tu montes sur scène demain en fin d’après-midi, du coup ça nous laisse toute la journée pour profiter de San Francisco, tu as déjà eu l’occasion d’aller au Golden Gate Park ? » J’avais passé quelques temps dans cette ville pour l’un des albums sur lequel j’avais travaillé, bon ce n’était pas la ville dans laquelle j’étais allé le plus souvent, mais j’avais de bon souvenir comme ce parc que j’avais toujours trouvé magnifique. Je ne savais pas si Haley était déjà venue à San Francisco, ni même si en venant ici elle avait eu l’occasion de visiter la ville et l’endroit dont je lui parlais, ayant déjà sortis des albums, je me doutais qu’elle avait dû continuer avec des tournées, rares étaient les artistes qui ne faisaient pas un arrêt par SF. « Sinon on peut aussi aller à l’Union Square, si tu veux rapporter un petit souvenir pour tes enfants. » Dans ce cas il n’y avait pas mieux que ce parfait endroit pour le shopping en ville, d’ailleurs je n’en revenais pas que moi je le connaisse, moi qui avait horreur de ce genre d’endroit.
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 0:14


Steven marquait un point ; même si je détestais être à la dernière minute, j'étais vraiment heureuse d'être à San Francisco. C'était une chance inouïe et même si les derniers jours avaient été très stressants, je n'aurais pas changer ma décision pour rien au monde. Je voulais être là, je voulais monter sur scène et présenter Desperate Gown telle qu'elle serait sur mon album. "Rassures-toi, je n'étais pas en train de m'en plaindre. Ça fait vraiment mon bonheur d'être ici ce soir. Enfin, ce week-end." En toute franchise, ca me faisait tout autant plaisir d'être là en ce moment. Si lors de mon arrivée j'avais pu sembler nerveuse, maintenant j'était bien détendue. J'avais pris une première gorgée de martini en trinquant avec Steven, avant d'exprimer ma joie et ma hâte pour la prestation qui aurait lieu le lendemain. "Mon plus beau cadeau sera la réaction des gens." Ça c'était si leur réaction était positive, évidemment. Mais je me sentais choyée par tout, dans l'ensemble. Par le repas offert, par les chambres luxueuses, par le fait de faire ce que j'aime, c'est à dire avoir l'occasion de chanter devant un public.

Ce fut le serveur qui me sortis de mes pensées alors qu'il venait s'assuré que nous étions prêts à commander. Mon s'était arrêté sur du poisson, moi qui adorait cela, j'allais être servie ce soir. Quant à Steven, son choix ne m'étonna pas. Une bonne pièce de viande pour un homme, c'était assez prévisible, quoi que toujours gagnant. Et que dire du vin qu'il avait commander en plus? Je me rendais compte que Steven avait des goûts de luxe, bien plus que l'impression qu'il pouvait donner. Le serveur était repartit avec les menus et j'en profitai pour boire une nouvelle gorgée de martini. Il n'y avait pas eu le temps qu'un nouveau silence s'installe entre-nous que le beau brun reprenait la parole. Ce soir, c'était lui qui semblait mené la conversation, mais ça m'allait parfaitement. Puis le sujet qu'il avait abordé n'avait rien d'anodin. C'était maintenant que j'apprenais le moment où je monterais sur scène, ce qui nous laissait une bonne partie de la journée libre, et toute notre soirée. Sincèrement, j'aurais pas pu espérer mieux. C'était bien ma chance, pour une fois. "Non je n'ai jamais eu la chance d'y mettre les pieds. J'ai entendu dire que c'était un endroit magnifique." Malheureusement, mes escapades avaient toujours été de trop courtes durée pour que je puisse me permettre du temps libre, comme c'était le cas cette fin de semaine. "En fait, je n'ai pas eu la chance de visiter grand chose, si ce n'est que les salles de concerts dans lesquelles j'ai performé." lui avouais-je finalement. La seconde idée me plaisiait d'avantage que la première. Et oui, étant une femme, je ne pouvais pas dire non à une petite séance de magasinage. Parlant de shopping, je calmai rapidement ma joie lorsque je me remémorai ce facheux jour au début du mois, alors qu'un incident gênant s'était produit. Ce n'était peut-être pas l'idée du siècle finalement, d'aller faire du lèche-vitrine ensemble. Et pour ajouter au tout, il fallait que je porte en ce moment même l'une des tenues de lingeries sous ma robe. Instinctivement, je croisai mes jambes sous la table, tout en replaçant le veston en suède, comme si j'avais crains -pendant une fraction de seconde- que Steven puisse voir sous les vêtements. Sois réaliste Haley, ça ne se peut pas voir au travers du linge! Ah et puis pourquoi me privé? L'homme avait surement déjà oublier ce fâcheux incident et comme il l'avait mentionné, nous irions surtout pour dénicher de jolis souvenir aux enfants. "Je crois que ça me plairait d'avantage d'aller a l'Union Square." Je grimaçai légèrement. "Désolée de devoir t'entrainer là-dedans, cher guide!" Parce qu'à l'entendre parler, il la connaissait pas trop mal la ville. Je lui adressai un nouveau sourire, espérant tout de même qu'il n'ait pas porté attention sur le léger malaise qui m'avais prise de cours, à peine une petite minute plus tôt.


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 1:13

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
L
e choix de notre repas était commandé, il ne restait donc plus qu’à la cuisine de le préparer désormais, L’occasion pour nous de continuer de discuter, de profiter de cette soirée. Avant toute chose, je lui parlais du déroulement de la journée de demain, sa présence sur scène était prévue pour la fin d’après-midi, c’était pourquoi je voulais voir avec Haley ce qu’elle souhaitait visiter en ville. Mon premier choix c’était arrêté sur le parc, tout simplement parce que c’était le tout dernier endroit que j’avais visité en venant à San Francisco, mais il y avait tellement de chose magnifique à voir ou encore à faire que 3 jours ne serait pas suffisant, la preuve, je n’avais pas encore eu la chance de tout découvrir et pourtant ce n’était pas faute d’être venu à plusieurs reprise ici. La réponse d’Haley ne se faisait pas attendre, le Golden Gate Park n’était pas un endroit qu’elle avait eu la chance de visiter, bien qu’elle en avait déjà entendu parler, mon verre à la main, j’allais reprendre la parole, mais la jeune femme avait été bien plus rapide que moi en me devançant. Elle avait donc bien fait des passages à San Francisco, mais les seuls endroits qu’elle avait découvert c’était les salles de concerts dans lesquels elle avait chanté par le passé, ce qui élargissait encore un peu plus le nombre de lieu que l’on pouvait aller voir. « C’est l’inconvénient d’être en tournée, on va dans pleins de villes qu’on a jamais le temps de visiter. » Bon après, dans ce métier, il y avait le plus beau, la tournée c’était le moment où l’on était en accords avec le public, avec les gens qui venaient voir le chanteur ou la chanteuse sur scène et j’avais souvent entendu que ce moment, c’était le meilleur moment dans une carrière, bien que ça restait tout de même épuisant.

U
ne seconde idées me venait en tête, celle de l’Union Square, il n’y avait rien de mieux pour faire les magasins, rapporter des souvenirs, ça serait peut-être quelque chose qui serait plus intéressant à faire pour elle, surtout que ça lui permettrait de prendre quelque chose pour ses enfants. Je n’ai pas eu de réponse tout de suite à ma proposition, alors que j’apportais mon verre à mes lèvres et que je dégustais une nouvelle gorgée de scotch, Haley semblait comme ailleurs, dans ses pensées, le moment ne dura pas bien longtemps, il prit fin quand elle remettait son veston correctement, moment où je posais mon verre sur la table. Je ne savais pas exactement ce qu’il y avait, peut-être avais-je dis une connerie, quelque chose qui l’avait plongé un moment dans ses pensées ? Je n’en avais aucune idée, mais bien rapidement elle revenait dans notre conversation, son regard avait retrouvé le mien, préférant choisir la seconde option que je lui avais proposé. On allait donc passer une grande partie de la journée à faire du shopping, un sourire se dessinait sur mon visage en même temps qu’elle grimaçait avant de s’excuser de me trainer dans les magasins. C’est sûr je n’étais pas le plus grand fan de cette activité, généralement quand j’y allais c’était pour des achats vraiment important, hors je n’avais rien de prévu à acheter, mais je pourrais bien faire l’effort de m’y rendre avec Haley pour une journée, ça ne me ferait pas de mal. « Ce n’est pas grave, pour une fois je peux bien me laisser trainer dans les magasins. »

D
’être ici à San Francisco avec Haley, me faisait plaisir, elle avait la gentillesse de me loger chez elle le temps que son album soit terminé, me plongeant par la même occasion dans son univers, dans sa vie. Aujourd’hui, les rôles étaient inversés, elle découvrait mon monde, celui de voyageur, mais toujours présent dans le milieu musical, c’était ce que j’appréciais le plus dans mon métier, les villes que je visitais, après tout pourquoi ne pas en profiter alors que j’en avais l’occasion ? Après quelques minutes, le serveur revenait vers nous, au même moment où je terminais mon verre de scotch, bien rapidement les plats prenaient place devant nous, magnifiquement présenté dans les assiettes, mon regard était posé dessus, un sourire jusqu’au oreille, je sentais l’odeur de la viande de bœuf que j’avais commandé et si elle était aussi bonne qu’elle le laissait penser, j’allais me régaler, ça m’en donnait véritablement faim. Puis la bouteille de vin faisait son apparition, en ayant un peu dans mon verre, je le prenais en main, avant de le gouter et de tourner mon regard vers le serveur pour lui dire que c’était bon., il ne tardait pas à servir Haley et remplir mon verre. « Bon appétit. » C’était vraiment par politesse que je disais cela, parce que vu la qualité que l’on avait eu jusqu’à présent, autant pour l’hôtel que pour le restaurant, je ne doutais pas du tout des plats que l’on avait devant nous.
© Starseed



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 2:20


Des tournées, je n'en avais pas fait à la tonne. Il y avait eu celle avec Chris Keller pour commencer. Même si ce type était d'une arrogance, il était tout de même celui qui m'avait fait percer dans le métier de chanteuse. Et une seconde, quelques années auparavant. J'avais eu beau me rendre dans plusieurs villes, Steven avait raison, il n'y avait jamais le temps pour les visites touristiques. Après ce n'était pas plus mal, à la tonnes de concerts que j'avais pus donner, mais une fois de temps en temps, c'était bien de voir plus qu'une salle de spectacle. Du coup, quand Steven me proposa d'aller faire un tour au Golden Gate Park ou d'aller trainer un peu à l'Union Square, j'étais ravie de ne pas avoir eu besoin de demander. De nature plutôt débrouillarde, et orgueilleuse, j'aurais probablement opté pour filer en douce de l'Hôtel, le samedi, visiter San Francisco de part moi-même. Traîner seule dans une ville qui m'était presque inconnue, je devais admettre que ce ne m'attirait pas particulièrement et le fait que le beau brun se porte volontaire pour me faire visiter certains endroit, ca me touchait droit au coeur. En plus, il ne broncha même pas quand je lui fit part de ma préférence pour les boutiques, plutôt que d'aller se promener au parc. En même temps, même si j'en avais entendu que du bien, il y avait surement plus intéressant au Centre-Ville que le Golden Gate. "Écoute, pour la peine, je t'autorise à m'emmener où bon te semble. Après ma prestation." J'avais bien conscience qu'aucun homme était vraiment adepte du shopping et c'était ma façon à moi de le remercier pour sa gentillesse.

Nous continuames à discuter pendant encore quelques minutes, avant que notre Hôte nous emmene nos plats principaux. Je n'étais pas difficile sur la nourriture, mais les odeurs divines qui me montaient au nez m'ouvrait tout grand l'appétit et je commençai à me dire qu'une entrée n'aurait peut-être pas été de trop, en fin de compte. J'avais attendu le départ de l'employé avant de m'emparer de mes ustensiles pour commencer la dégustation. Le poisson sentait si bon. L'assaisonnement semblait parfait et la cuisson du filet juste à point. "Merci, toi de même." Le repas se passa dans un silence presque complet. Hormis les tables avoisinantes, où les gens discutaient entre eux, mais à notre table, c'était plutôt tranquille. Rien de lourd, cela dit. Mes papilles se délectaient de toutes les saveurs présentes dans mon assiettes, et sans oublier celle du vin, qui était un pur délice en bouche. Le comble du bonheur, c'était mon filet qui était entièrement sans arrêtes. S'il y avait bien une chose que je détestais, c'était me prendre une arrête en plein palet. Sensation désagréable comme tout.

"Je ne sais pas pour toi, mais je me suis régalé." Pour être franche, j'avais mangé comme une bonne et si je m'écoutais, je monterais à ma chambre me coucher pour le reste de la nuit, mais la soirée se faisait encore jeune et j'avais envie de profiter de chaque moment ici. "Est-ce que tu as envie de sortir ce soir? Je sais bien que nous aurons une grosse journée demain, mais j'ai vraiment envie de voir San Francisco de nuit." En fait, ce n'était pas encore la nuit, mais il faisait noir et c'était surtout à ce détail la que je faisais référence. "On pourrait y aller ce soir, au Golden Gate Park." C'était sa première idée et le plus d'endroit je visiterais durant ces trois jours, le plus heureuse je serais. Et si Steven ne se sentait pas de sortir, eh bien il n'aurait qu'à monter à sa chambre et je partirais à la découverte de la ville, seule.  


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 3:00

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
C
’était donc décidé, le programme de la journée de demain allait se dérouler à l’Union Square et ses magasins, ça ne me dérangeait pas tant que cela, bon du moment que l’on évitait de tomber sur une boutique de sous-vêtements féminin ça serait le mieux, des souvenirs risqueraient de ressortir brusquement de ma mémoire, mais il ne fallait pas que je pense à cela, surtout pas maintenant. On était en train de passer une magnifique soirée tous les deux, j’appréciais la compagnie d’Haley ce n’était pas pour remettre un malaise entre nous, d’ailleurs il n’y en avait plus depuis ce petite malentendu dans le centre commercial de Tree Hill. La jeune femme reprenait la parole, me répondait, me proposant de choisir l’endroit où l’on irait le lendemain après son passage sur scène, tout cela pour me remercier de l’accompagner pour une sortie shopping. Des mots qui avaient eu pour but de me faire rigoler, c’était une proposition que j’aimais bien, elle choisissait l’endroit de notre sortie la journée et moi le soir, je ne pouvais qu’accepter. « Je suis d’accords, j’ai même une idée d’où on va aller. » Enfin pour le moment j’avais l’idée, il fallait juste que je vérifie demain si celle-ci était faisable, sinon j’en trouverais une autre sans le moindre problème, lors de l’évènement « The Fillmore Event » je connaissais assez de personne là-bas pour me renseigner sur les endroits que je ne connaissais pas que l’on nous conseillerait. Mais en attendant, il était temps de se tourner vers le repas, qui était posé devant nous à l’instant même, mes couverts en mains, j’entendais Haley me souhaiter un bon appétit.

L
e silence avait complètement dominé la conversation pendant que l’on mangeait, il faut dire que le repas était tellement bon, qu’il était difficile de ne pas le savourer comme on le devait. C’était un véritable délice, il n’y avait pas à dire la qualité du menu était tout simplement parfaite, elle résumait à merveille les 5 étoiles que l’hôtel/restaurant possédait. Haley semblait tout autant apprécier son filet de poisson, elle restait tout autant silencieuse, bien que le fond sonore était fait par les tables voisines qui eux avaient des conversations. A peu de temps d’intervalle, nous avions terminé de manger en même temps ce plat chaud, d’ailleurs la jeune femme rompait la première le silence qu’il y avait, alors que je m’essuyais la bouche à l’aide de ma serviette en même temps. Celle-ci reposé, sur la table, mon regard se dirigeait vers Haley, un sourire était déjà présent sur mes lèvres, mon verre de vin à la main qui venait tout juste d’être remplis à nouveau en même temps que celui de la charmante femme avec qui j’étais ce soir. « C’était délicieux, à mon avis la prochaine fois que je vais manger du bœuf, ça va me paraitre horriblement fade. » Un léger rire s’échappait de mes lèvres, alors que je buvais une gorgée du vin qui était en accords parfait avec le repas, j’étais bien content d’avoir été « formé » durant certains de mes séjours pour mieux connaitre cette boisson tellement parfaite, que j’avais pourtant eu en horreur pendant tellement de temps. Haley continuait sur sa lancé en me proposant une sortie pour ce soir même, malgré la fatigue de la fin de semaine et du vol, ou encore le fait que la journée à venir demain était des plus chargé, elle voulait profiter de son week-end au maximum, puis l’endroit qu’elle proposait ne pouvait que me faire plaisir, sourire. « Oui bien sûr que j’ai envie d’y aller, surtout que je n’ai encore jamais eu l’occasion de le découvrir de nuit. » Puis je ne pouvais pas refuser une telle proposition, connaissant le coin de jour, je savais que je ne serais pas déçu d’y aller le soir, le tout en étant en compagnie d’Haley, je ne pouvais rien demander de plus. Si le premier contact entre nous n’avait pas été le plus agréable, celui que l’on avait désormais, me plaisait beaucoup, c’était une femme que j’aimais découvrir, elle était tellement différente des artistes avec qui j’avais pu travailler, des femmes que j’avais pu rencontrer, passer du temps avec elle était tellement plaisant. « Tu veux prendre un dessert avant qu’on y aille ou le filet de poisson a calmé ton appétit ? »
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 3:37


Nous nous étions mis d'accord. J'avais choisi notre lieu de visitation avant de devoir monter sur scène, mais c'était Steven qui choisissait l'endroit où se poursuivrait la soirée. Apparemment, il avait déjà une petite idée et je ne pus m'empêcher de relever un sourcil, un air interrogateur sur le visage. "Tu attise ma curiosité." Je me demandais bien à quoi Steven pouvait bien penser, mais il préféra laisser planer le mystère et nous purent entamer nos assiettes dans un silence presque complet. De temps en temps, j'avais relevé mon regard vers le beau brun, qui semblait profiter du repas autant que moi. Si la conversation n'était pas présente, cela ne rendait pas l'ambiance désagréable pour autant, puis nous aurions encore le temps de discuter dès que nos plats seraient vides. Pour le moment, je me contentais de manger en adoptant une posture digne des grands restaurants, comme c'était le cas ce soir. J'avais parfois bu une gorgée par ci, une gorgée par là entre deux bouchées de poisson, de riz ou de légumes. C'était là les accompagnements qui étaient disperser autour du filet. Au bout de quelques minutes, il ne restait plus rien dans les assiettes et je me sentais complètement repue. Dès que le serveur était venu débarrassé la table, j'avais réengager la conversation, en notant à quel point tout dans le repas avait été exquis. J'étais bien d'accord avec ses propos, la qualité de la nourriture était tellement supérieur à tout ce que j'avais pu manger en 27 ans de vie, que forcément, si on devait comparer, le reste n'aurait plus jamais l'air aussi appétissant. "Il faudra bien que nos papilles se réhabituent a la bouffe des gens normaux." dis-je à la rigolade, avant de porter ma coupe à mes lèvres. Ma gorgée terminée, j'avais tout de suite enchaîné avec une proposition de sortie. Ce n'était pas original, mais je m'en fichais puisque ce n'était pas le but de ma demande. Moi, ce que je voulais, c'était voir le plus de coin de la ville en un très court laps de temps. Il était à peine 21h et ça aurait été dommage de gaspiller une si belle soirée en s'enfermant dans nos chambres respectives. Quand Steven accepta ma proposition, un large sourire prit place instantanément sur mon joli minois. En plus, il n'avait pas l'air de se sentir forcé du tout et ça, ça faisait grandement plaisir. Malgré notre première rencontre qui sortait de l'ordinaire, j'avais pris la bonne décision en acceptant tout de même de faire l'album avec son aide. Le jeune homme était sympathique, amusant et, mine de rien, j'appréciais beaucoup le temps passé en sa compagnie. "Super, allons-y dans ce cas." Cela pouvait peut-être précipité, mais j'avais hâte de me retrouver à l'air frais. À l'intérieur, il commençait à faire un peu trop chaud à mon goût, mais je n'arrivais pas encore a détecter si c'était seulement à cause du peu d'alcool ingéré, ou si c'était pour une toute autre raison que j'ignorais. "Pas de dessert pour ma part, mais si tu as toujours un petit creux à combler, ne te gênes pas." Il ne fallait surtout pas qu'il se prive. Il semblait que je n'étais pas la seule qui était rassasiée, puisque Steven déclina avant de se lever de sa chaise. J'imitai son geste et une fois debout, je fouillai dans mon sac de soirée pour une prendre deux billets de 5 dollars et les déposer sur la table. Le repas était offert, mais cela ne voulait pas dire que notre Hôte ne méritait pas un pourboire pour son excellent service. Dix dollars, c'était rien comparé au prix que valait nos plats. J'avais suivi le beau brun jusqu'à l'extérieur de l'Hôtel, ne sachant pas vers où aller. "Je te suis." Apparemment, le Golden Gate Park se trouvait à quelques minutes de marche seulement et c'est côte à côte que nous entamèrent notre court trajet.


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 4:19

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
S
i pour la journée de demain le programme était déjà prévu à l’avance, bien qu’Haley ignorait où on irait le soir, ce qui se passait aujourd’hui même était totalement improvisé, à commencer par le restaurant, qui à la base n’était pas du tout prévu dans le planning, bon je n’avais pas prévu non plus que l’on se retrouve dans un hôtel aussi chic que celui-ci, c’était vraiment la journée des imprévus et vu ceux que l’on avait eu jusqu’à présent, je n’étais pas déçu qu’on en est d’autre avant de rejoindre nos chambres respective afin de se coucher. Le filet de poisson semblait suffire à Haley tout comme mon plat était suffisant, bien que me connaissant d’ici quelques heures l’appétit allait revenir bien rapidement, c’était bien d’être un grand mangeur, mais il y avait des inconvénients, comme celui-ci par exemple. « Non, ça va aller, si j’en prend un je ne suis pas sûr de terminer. » C’était bien une des choses que je n’aimais pas, les autres faisaient ce qu’ils voulaient, je ne jugeais pas les personnes qui n’arrivaient pas à terminer leurs plats, mais j’avais horreur de laisser une assiette encore remplis, c’était plus fort que moi, en même temps tout ce qui était « mangeable » était important à mes yeux. Je terminais mon verre de vin, avant de me relever de la chaise, posant mes mains sur les poches de la veste du costume que je portais à la recherche de mon portefeuille qui ne s’y trouvait pas, je faisais une deuxième tentative sur les poches du pantalon cette fois-ci, j’y sentais mon portable, la carte de la chambre, mais toujours pas l’objet dont j’étais à la recherche. Au moment où je le trouvais, dans la poche intérieure de ma veste, Haley était en train de déposer sur la table le pourboire pour le serveur, sur ce coup là elle avait été bien plus rapide que moi. Un sourire se dessinait une nouvelle fois sur mon visage, après avoir salué notre serveur le temps de ce magnifique repas, je prenais la direction de la sortie, repassant par la porte vitrée avant de remonter à l’étage en compagnie de la chanteuse avec qui j’étais venu dans cette ville et avec qui je passais cette soirée. En arrivant à l’extérieur, l’air frais faisait un bien fou, il faut dire que l’hiver était vraiment doux cette année et après la chaleur de l’intérieur c’était agréable, mes mains trouvaient place dans les poches de mon pantalon, alors que je commençais à marcher, accompagné toujours d’Haley qui me suivait ne connaissant pas le chemin vers le Golden Gate Park. « L’avantage c’est que l’hôtel n’est pas bien loin, on en a pour quelques petites minutes de marche. »

P
etites, enfin des petites minutes généreuse, le fait que c’était le soir, il n’y avait pas cette fâcheuse habitude de marcher vite comme on le faisait la journée, puis je n’étais pas seul non plus, on passait la soirée ensemble et je voulais profiter de ce moment, oui elle était ici pour présenter sa chanson, mais l’idée était aussi de repartir avec de bon souvenir dans la tête, non pas repenser à nos sorties bâclés, que l’on aurait oublié une fois revenu à Tree Hill. Si mon estimation du temps de marche était légèrement en dessous de celle que ça avait été en réalité, on avait fini par atteindre, le Golden Gate Park. A peine j’avais mis un pied, que mon regard s’illuminait en voyant devant moi, le parc magnifique, plongé dans le noir de ce début de soirée, avec de magnifiques décorations de Noël qui apportait l’éclairage parfait pour mettre en avant la magie des fêtes de fin d’année. Au final, tous ces petits détails faisaient de cet endroit un tout nouveau lieu pour moi, j’avais la sensation d’y mettre les pieds pour la toute première fois, c’était assez impressionnant et bizarre en même temps. « C’est vraiment magique. » J’avais cette sensation d’être un enfant devant cette effervescence de Noël, moi qui ne savourait plus trop cette fête depuis que j’étais adulte, j’avais l’impression de revenir à mes 6/7 ans, lorsque je croyais encore au mensonge le plus gros de l’histoire, qui était perpétuellement répété dans le monde, l’existence du père Noël. D’ailleurs, une pensée me revenait en un claquement de doigt, en associant le mot magique avec le mot enfant, c’était bien sûr le tour de magie que j’avais fait à Jamie l’autre soir, si je n’y avais pas vraiment repensé jusqu’à présent, par manque de temps sans doute, ce soir c’était bien le cas. « Dis-moi, tu te souviens le soir où je suis arrivé chez toi, j’ai fait un tour de magie à ton fils ? » Je marquais une petite pause, tournant mon regard vers Haley, toujours présente à mes côtés, je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j’avais cette sensation qu’une fois que j’aurais la réponse à ma question, j’allais passer une fois de plus pour un con, mais j’avais besoin de savoir, c’était bien plus fort que moi, puis une fois de plus ou une fois de moins, je n’étais plus vraiment à ça près désormais. « Il le connaissait le tour et il a fait semblant de l’apprécier et savoir comment j’avais fait, par politesse ? »
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 4:51


San Francisco le soir, c'était complètement différent de New-York. Les rues n'étaient pas désertes, mais elles n'était pas achalandées non plus. S'il y avait bien une ville que j'avais eu le temps de voir, c'était bien la Grosse Pomme. Je me rappelais des années plus tôt, alors que Brooke avait quitté Tree Hill pour New-York et qu'elle avait créée COB. J'avais eu la chance de lui rendre visite à quelques reprises et mon amie c'était fait un plaisir de me faire découvrir la ville qui ne dort jamais. Mais ce soir, alors que nous nous dirigions vers le Golden Gate, les rues étaient calmes et paisibles. Le trajet ne m'avait pas paru très long, malgré mes talons hauts peu confortable. Nous avions croisés quelques personnes, certaines quittant un bar, d'autres s'y dirigeant. Quand, nous arrivâmes enfin à destination, je ne pus que laisser un immense sourire naitre sur mon visage. Nous étions presque à la mi-décembre, mais l'endroit était déjà entièrement décoré pour les fêtes, des lumières un peu partout qui nous mettait déjà bien dans l'ambiance. Si j'étais déjà surexcité par ma prestation a The Fillmore, me donnant l'impression d'un 24 décembre, la c'était le comble du bonheur. "Je crois que je n'ai jamais rien vu de si beau." Il fallait dire que New-York, je n'y étais jamais allée à ce temps-ci de l'année et qu'à Tree Hill, nous n'avions pas de jolis monument pour bien décoré comme c'était le cas ici et ailleurs. Je fis quelques pas vers l'avant, tournant un peu sur moi-même pour observer la vue autour de nous. Si notre soirée avait été un rendez-vous galant, ça aurait presque été romantique. Steven avait vite fait de me rejoindre, alors que nous étions tous les deux ébahis devant tant de beauté. Finalement, ça aurait été vraiment dommage de manqué cela, à défaut que traîner dans un parc, ce n'était pas si intéressant que ça. Je fus sortis de ma bulle spontanément quand la voix du bel homme me parvint à l'oreille, revenant sur le fameux tour de magie datant de son emménagement à la maison. Bien sûr que je m'en souvenais, la tête de Jamie était impossible à oublier. "Le tour de la pièce, je m'en souviens très bien. Pourquoi?" Ce soir là, je m'étais immédiatement demander si Steven c'était rendu compte de la comédie de mon fils, et c'était ce soir que j'avais la réponse. Je penchai légèrement ma tête sur le côté en me mordillant la lèvre inférieur avant de me tourner pour faire face à Steven. Je lui répondis en faisant quelques pas à reculons. "J'aurais aimé te dire que non.." Je grimaçai légèrement avant de poursuivre. "Mais, ce tour on lui a fait très souvent déjà." Lentement, un nouveau sourire naquit sur mes lèvres. Un peu moqueur cette fois. "Tu pourras toujours la refaire à Lydia dans quelques années." Bon, je n'avais aucune idée si on se côtoierait encore à ce moment là, mais c'était surtout pour la plaisanterie que je disais cela. J'éclatai de rire avant de retourner près du beau brun, posant l'une de mes mains sur son épaule. "C'était bien tenté par contre."  


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Steven D. Wells
Membre d'OTH Forever
» Activité journalière : Ingénieur du son
» Paroles rapportées : 240
» A Tree Hill depuis : 10/11/2015
» Parfait sosie de : Robbie Amell

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 5:20

Haley & Steven
“ San Francisco ; Here we come! ”
O
n était vraiment d’accords sur l’avis que l’on avait l’un et l’autre sur ce qu’il y avait en face de nous, Haley n’avait pas eu à me forcer pour accepter, mais elle avait vraiment eu une très bonne idée en proposant que l’on vienne ici ce soir. Alors que la jeune femme avançait de quelques pas, je tournais mon regard autour de moi, pour observer chaque coin du parc que je pouvais voir d’où je me trouvais, je n’en revenais pas comme en plein mois de Décembre, de nuit cet endroit était complètement différent de celui que je connaissais, les décorations étaient déposées parfaitement au bonne endroit, il n’y en avait ni trop, ni pas assez, c’était vraiment fait comme il le fallait. Si je devais replacer dans le contexte dans lequel on se trouvait, je n’avais pas vu de lieu aussi magnifique que celui-ci à l’approche de Noël, c’était du coup vraiment dommage que Jamie et Lydia ne soient pas ici avec nous ce soir pour profiter de ce moment. D’ailleurs en parlant du fils d’Haley, il était temps pour moi de me confirmer une pensée que je me faisais, certes j’avais fait le tour de magie le plus connu, le plus facile à apprendre également et même s’il avait affiché son plus beau sourire avant de vouloir connaitre le secret de la disparition de la pièce, j’avais comme cette sensation, qu’une chose n’allait pas. J’avais mon idée sur la question, mais seulement Haley pouvait me le confirmer ou non d’ailleurs, c’était pour cette raison que je revenais sur cette évènement, qu’elle semblait se souvenir sans la moindre difficulté, elle n’avait pas eu besoin de beaucoup de moment de réflexion pour me répondre, en précisant correctement le tour que j’avais fait, bon en même temps j’en avais fait qu’un seul. Ma question était posée, je me retournais vers Haley pour lui faire face, mes yeux avaient retrouvés les siens sans aucunes difficultés lorsqu’elle s’était retourné vers moi, je me contentais de rester là, bien que depuis j’avais sorti mes mains des poches, la première réponse qui me parvenait voulait tout dire, elle n’avait même pas besoin de continuer, bien qu’après une grimace Haley enchainait en m’expliquant que son fils avait déjà eu l’occasion de voir ce tour plusieurs fois par le passé. Un sourire se présentait sur mes lèvres, alors que je relevais mon bras, apportant ma main à ma joue, frottant ma barbe naissante, c’était bien ce qu’il me semblait, j’étais juste passé pour un parfait crétin ce soir-là, son fils avait juste voulu être gentil en ne me le disant pas. Après le sourire, un rire s’échappait en apprenant qu’une fois Lydia plus grande, je pourrais refaire ce tour de magie, ayant plus de chance que ça marche avec elle, bien que d’ici là on avait de la marge, j’espérais que l’album serait terminé depuis bien longtemps et que l’on serait tous les deux tournaient vers de nouveaux projets, bien qu’Haley faisait partit des artistes avec qui j’aimais bien garder un contact après avoir travaillé avec, mais je n’étais pas le seul à décider et celui qui avait la décision final, c’était le temps. « Oui, je recommencerais le tour avec ta fille, enfin si je n’ai pas appris d’autre tour d’ici là. » Enfin, ce n’était pas non plus dans mes projets, je n’étais pas fait pour être magicien, j’avais eu l’occasion d’apprendre celui de la pièce, si l’occasion se présentait à nouveau, pourquoi pas, mais je n’irais pas de moi-même apprendre de nouvelle chose dans ce domaine-là. Après avoir reculé de quelques pas tout à l’heure, Haley s’approchait de moi, déposant sa main sur mon épaule, je tournais mon regard dans sa direction, avant de sourire à nouveau à ses paroles, j’hochais légèrement la tête, bien d’accords avec ce qu’elle venait de me dire. « Ouai… Enfin même si c’est bien tenté, je suis autant passé pour un con avec ton fils qu’avec toi, lors de la première rencontre. » C’était un sujet que l’on avait pas remis sur le tapis depuis longtemps, enfin depuis que l’on avait découvert que j’étais l’ingénieur qui allait s’occuper de son album et qu’elle avait pris la décision de me garder, de me donner ma chance. Mais contrairement à la dernière fois qu’on en avait parlé, cette fois-ci c’était sur le ton de la plaisanterie et le sourire qui ne me quittait pas ne faisait que le confirmer. « Je dois avec un truc avec ta famille, pour réussir à me planter de cette façon la première fois. » Bon en même temps, d’un côté j’étais aussi bien aidé par mon côté « ours » qui est bien présent, enfaite trop, lors d’une première rencontre, je n’étais pas vraiment le genre de personne bien bavarde et quand j’essayais de faire des efforts, je me plantais, ce qui c’était passé avec Haley et son fils.
© Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haley James
La petite mamie maladroite
» Activité journalière : Gérante du Karen's Café
» Paroles rapportées : 2040
» A Tree Hill depuis : 30/11/2014
» Parfait sosie de : Bethany Joy Lenz

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   Dim 3 Jan - 21:42


Le mystère était levé, Steven s'était bien rendu compte que mon fils s'était faussement intéressé au tour de magie par pur politesse. Au moins, il y avait ça de bon, j'avais un gentil garçon qui n'avait pas voulu blesser l'égo d'un homme, connu même pas deux heures plus tôt. Maintenant que j'avais avoué la vérité au beau brun, un sourire était apparu sur son visage, et je me sentais un peu moins mal qu'il sache que ça avait été un flop total. J'avais enchainé avec une petite taquinerie, lui proposant de réessayer avec Lydia quand elle serait en âge de comprendre. Il le ferait, seulement s'il n'avait pas appris d'autres tours entre-temps. "Je ne veux pas te décevoir, mais je crois que la magie, ce n'est pas vraiment la branche qui te va le mieux." La musique, être derrière une console, ÇA c'était son domaine, il l'avait bien prouvé. La plaisanterie passée, je m'étais rapprocher de Steven en posant ma main sur son épaule, c'était là notre premier réel contact physique. Même si son tour avait foirer, au moins il avait bien essayé, il n'avait seulement pas eu de chance.

Sa remarque me décrocha un petit rire. Il n'avait pas tort sur ce point là. Il fallait dire que lors de notre toute première rencontre, il avait vraiment fait fort. Déjà à la base, ce n'était pas mon meilleur jour, sans compter qu'avec toute la paperasse que je devais effectuer pour le boulot, l'avoir sur le dos avait été la goutte de trop. Peut-être qu'en d'autres circonstances, la situation aurait été différente, mais nous ne le saurions jamais. "Essaies de voir le côté positif, tu ne pourras pas faire pire, à l'avenir."  Et de nouveau, je laissais échapper un rire cristallin. En même temps, c'était difficile de faire pire. Encore, l'histoire du tour de magie, ce n'était que malchance et Jamie ne s'était pas moqué de lui. Bon, moi j'avais bien rigoler dans ma barbe, en tentant de ne rien laisser paraître, mais il fallait voir la scène pour le comprendre. "Tu ne t'es pas planté avec Jamie et je dirais même qu'il t'aime bien." Ça aussi ça devait être de famille, parce que plus je côtoyais Steven, plus j'appréciais sa compagnie et je me sentais de plus en plus à l'aise. La preuve étant que je laissais ma connerie prendre le dessus, avec mes petites blagues.

Me rendant compte que j'étais toujours pendue à son épaule, je m'éloignai de quelques pas. "Si vous étiez un hamburger, j'aimerais être votre Steak." Je laissais apparaître un grand sourire moqueur sur mon visage. Sérieusement, je n'arrivais même pas à comprendre où est-ce qu'il avait bien pou dénicher cette phrase et seulement penser à la sortir à une pure inconnue. Je ne savais pas si c'était le stresse du moment, alors que j'avais déjè refuser son invitation à deux reprises, mais il avait eu du culot pour oser me dire ça. D'ailleurs, je m'étais bien foutu de sa gueule se jour là, sans aucune gêne. "Au fait, je suis désolée pour ma réaction." Je lui avais déjà présenté mes excuses au Label, quand nous avions découverts qu'il faudrait bosser ensemble sur mon album, mais je tenais à demander pardon encore une fois. Avec toute ma sincérité. "C'était mesquin de rire et de partir en te laissant en plan comme ça." Maintenant que je le disais à haute voix, je me sentais mal à l'aise. Ce n'étais pas moi d'agir ainsi. Heureusement qu'il connaissait ma vrai personnalité, désormais. 


Croire en soi, c'est déjà presque réussir.
«L’important pour être heureux c’est avant tout de posséder ce qui ne s’achète pas: l’amour, l’amitié, la gratitude, le pardon, la sérénité et la conscience.»
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé ♥

MessageSujet: Re: San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

San Francisco ; Here we come! [HEVEN ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OTH Always And Forever :: Bien vivre à Tree Hill :: >> Harborview :: À travers le monde-